L'AQRP réclame un retraité au conseil d'administration

« La Caisse est un organisme gouvernemental. Son mandat n’est pas de faire de la politique mais bien de gérer nos épargnes prudemment et en toute transparence. Elle dispose déjà de toutes les passerelles requises pour communiquer avec ses patrons et avec le public. Dans un contexte de crise de confiance comme celui qui prévaut en ce moment, la Caisse devrait plutôt faire un geste d’ouverture et offrir un siège aux retraités à son conseil d’administration. Cela pourrait permettre, par exemple, de mieux expliquer aux retraités les résultats mitigés attendus pour le premier semestre de 2010. Tenter de passer son message de force ne ramènera pas la confiance de sa clientèle », a déclaré monsieur Roch Perreault, premier vice-président de l’AQRP. 

Selon un sondage dévoilé récemment par l’AQRP : 

  • seulement 32 % des Québécois font confiance à la Caisse ; 
  • une majorité écrasante de 86 % de Québécois appuie la nomination d’une personne représentant les retraités au conseil d’administration de la Caisse. 

Environ 55 % de l'actif net de 131,6 milliards de dollars géré par la Caisse concernent les régimes de retraite des secteurs public et parapublic.