Pertes à la Caisse : 8 Québécois sur 10 insatisfaits

« Alors que le gouvernement prétend que tout ce qu'il y avait à savoir à propos de ces pertes historiques est maintenant connu, ce sondage vient donner raison à tous ceux qui réclament plus de transparence. Trop de questions demeurent sans réponse. Plus que jamais, une enquête est nécessaire afin qu'un tel désastre ne se reproduise pas à l’avenir », a déclaré la présidente de l'AQRP, Mme Madelaine Michaud.Plus précisément, 80 % de l’ensemble des répondants au sondage estiment que toute la lumière n’a pas été faite sur les raisons des pertes de la Caisse de dépôt et de placement, dont 66 %, tout à fait. Par ailleurs, 84 % de l’ensemble des répondants considèrent que les pertes de la Caisse auront un impact négatif sur les retraités, dont 65 %, tout à fait.« Le sondage dévoilé aujourd'hui démontre donc que la population québécoise est sceptique face aux tentatives du gouvernement de minimiser l'impact à venir de ces pertes sur les personnes à la retraite. Ainsi, non seulement la population est insatisfaite des explications obtenues, mais elle ne croit pas le gouvernement. Le gouvernement doit absolument rétablir sa crédibilité dans ce dossier et annoncer la tenue d'une commission d'enquête publique », a conclu la présidente de l'AQRP.Ces résultats sont tirés d'un sondage réalisé par la firme L’Observateur entre le 28 mai 2009 et le 4 juin 2009 auprès de 987 répondants. La marge d’erreur échantillonnale maximale est de 3,2 %, 19 fois sur 20.L'AQRP recommande la tenue d'une commission d'enquête publique afin de faire toute la lumière sur les pertes historiques de la Caisse et de proposer des pistes de solution afin qu'une telle situation ne se reproduise pas dans le futur. Cette commission devrait avoir accès à l'ensemble des documents auxquels les parlementaires n'ont pas eu accès, comme les enregistrements verbaux de la Caisse, certaines études réalisées par la Caisse et les procès-verbaux des comités de retraite. Les commissaires désignés devraient avoir les compétences et les ressources nécessaires pour faire un examen critique des témoignages entendus et émettre des recommandations. L'AQRP est également ouverte à d’autres mesures qui donneraient les mêmes résultats qu'une commission d'enquête.

L'AQRP est la principale association indépendante de tout lien syndical représentant l'ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Le Québec compte plus de 244 000 retraités des secteurs public et parapublic.